La tiny house de Simon

J’ai pu travailler en complète autonomie mais l’accompagnement de Toc Toc Tiny et de Pierre-Yves, le fabricant de tiny house, m’ont permis de ne pas faire d’erreur si je puis dire ! Ils ont pu notamment m’aider à la mise en œuvre dans des phases du chantier dans lesquels je n’avais pas forcément d’expérience. On a donc travaillé ensemble aussi bien sur la partie extérieure avec l’ossature, que la partie intérieure avec les réseaux ou la pose des isolants.

Simon, Savoie

 Pour la construction de sa Tiny House, Toc Toc Tiny lui a proposé la remorque, l’ossature et un accompagnement technique. Le reste de la tiny s’est fait en auto-construction par Simon et son père en 4 mois.

article de journal présentant le constructeur de tiny house Toc Toc Tiny avec une photo

Plan du rez-de-chaussée

Plan de l’étage

article de journal présentant le constructeur de tiny house Toc Toc Tiny avec une photo

Coupe longitudinale gauche

Coupe longitudinale droite

 Une trentaine de personnes de Savoie, Haute-Savoie et Isère se sont rendus à Saint Sulpice pour visiter une de nos Tiny-Houses.

Le 12 octobre 2019, l’ASDER ( Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables) a proposé une visite d’une tiny house réalisée par Toc Toc Tiny sur les hauteurs de Cognin, à deux pas de Chambéry. Lors de cette belle journée d’automne, l’intérêt a été fort car une trentaine de personnes sont venues de Savoie, de Haute-Savoie et d’Isère. Simon et Pierre-Yves ont expliqué les différents choix techniques de la remorque à la ventilation, en passant par l’isolation. Les participants ont pu se rendre compte in situ de l’espace intérieur et de la qualité des finitions, notamment du bardage en Red cedar. Ce bois est classiquement issu d’Amérique du Nord mais Toc Toc Tiny a un approvisionnement local, issu de forêts savoyardes.

Simon et Pierre-Yves sont mêmes passés dans Mag 2 Savoie ! Pour lire plus confortablement, rendez sur la transcription de l’article !

article de journal présentant le constructeur de tiny house Toc Toc Tiny avec une photo

Je m’appelle Simon, j’ai 34 ans et je suis en reconversion dans le domaine du bâtiment et des énergies durables. J’ai décidé de lancer la construction d’une tiny house car cela correspondait à mes aspirations personnelles et mon projet professionnel.

Tu as opté pour une tiny house, pourquoi ce choix ?

J’ai choisi d’habiter en tiny house pour plusieurs raisons. Pour moi, c’était l’envie d’avoir un habitat qui m’appartienne qui me ressemble. Il faut qu’il soit en accord avec mes valeurs de durabilité mais aussi flexibilité et mobilité puisque je souhaitais avoir cet habitat sans trop savoir où j’allais, où le vent m’emportaisC’est aussi dans une perspective de vivre ensemble où la tiny pouvait être une des solutions pour l’habitat partagé.

Comment as-tu découvert le constructeur de tiny house TocTocTiny ?

La rencontre avec Toc Toc Tiny s’est fait un peu par hasard sur internet, au détour de mes recherches. En réalité, je cherchais quelqu’un avec qui bâtir ce projet puisque je me sentais pas forcément expert de me lancer tout seul dans cette construction sans expérience du bâtiment. C’est comme ça que j’ai pu faire la rencontre de l’équipe de toc toc tiny.

Quelle a été la répartition des rôles ?

J’avais fait moi-même le plan de ma tiny house. Toc Toc Tiny l’a validé et a pu m’accompagner sur la partie structure de ma tiny, c’est-à-dire sur le toit et l’ossature. J’ai donc pu faire le reste avec le soutien de ma famille et de mes amis pendant un an en parallèle de ma formation. J’ai pu tout de même bénéficier au cours de ce chantier des conseils avisés de toc toc tiny.

Tu as donc réalisé une grande partie du chantier, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai pu travailler en complète autonomie mais l’accompagnement de Toc toc tiny et de Pierre-Yves, le fabricant de tiny house, m’ont permis de ne pas faire d’erreur si je puis dire ! Ils ont pu notamment m’aider à la mise en œuvre dans des phases du chantier dans lesquels je n’avais pas forcément d’expérience. On a donc travaillé ensemble aussi bien sur la partie extérieure avec l’ossature, que la partie intérieure avec les réseaux ou la pose des isolants.

D’après toi, combien de temps faut-il pour construire sa tiny en auto-construction accompagnée ?

Aujourd’hui, je pense qu’il faut compter deux à trois mois en fonction de son expérience. Au démarrage du projet, je savais bricoler mais je n’avais pas nécessairement d’expérience du bâtiment. Ainsi, le projet se déroule plus ou moins vite selon les choix qu’on effectue et de l’expérience qu’on peut avoir.

Un dernier mot ? Dans mon cas de reconversion dans le bâtiment, ça a vraiment été une belle expérience de mise en pratique et de confrontations avec toutes les notions que j’ai pu voir dans la formation : au niveau thermique, au niveau constructif… Je recommande, c’est une belle expérience pour tout un chacun que de construire son propre habitat.

Vous avez un projet de Tiny house dans la région ?

 N’hésitez pas à nous contacter pour discuter et obtenir des conseils pour de votre projet. TocTocTiny est un constructeur de tiny house basé Savoie mais nos réalisations sont partout dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.