Sécurité : Top 11 des astuces pour diminuer le risque de vol de sa Tiny-House

Sécurité : les meilleurs techniques pour prévenir les vols de Tiny-house.

12 minutes de lecture / 2 min de vidéo

Lorsque l’on fait l’achat de sa Tiny-house, les questions de sécurité basiques ne sont pas négligeables si vous souhaitez quitter votre mini-maison le temps d’un séjour. Il est déjà rare (heureusement) de se faire voler son logement mobile, mais encore plus improbable lorsque l’on est à l’intérieur. Mais pour pouvoir s’absenter et visiter la région sereinement durant quelques jours, des mesures simples peuvent être mises en place !

Le vol de Tiny-house est loin d’être une chose commune, l’objet étant très encombrant, visible et difficile à déplacer ! De plus sa valeur est bien plus grande pour celui qui l’habite que pour celui qui tentera de vous visiter votre habitation sur remorque. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas et une protection ne coûte pas très chère mais peu éviter bien des tracas. Nous vous avons sélectionné les meilleures méthodes de protection, ainsi que quelques objets qui sortent du lot.

Techniques conventionnelles :

Les premières techniques auxquelles nous pensons sont « physiques » dans le sens ou elles requièrent du matériel qui n’a aucun autre but que de protéger votre habitat mobile.

1/ Les sabots de roues :

C’est probablement le plus solide et le plus efficace, bien qu’un peu encombrant et pas forcément très esthétique (mais facile à camoufler), le sabot de roue va complètement immobiliser le pneumatique et va ainsi empêcher tout déplacement de votre maison mobile. Il est relativement simple à utiliser et à mettre en place. Il fonctionne par un système de clés, elles sont fournies en double en cas de perte. Les vendeurs ont une gamme de prix allant de 24 euros à 500 euros, mais les premiers prix sont souvent déjà largement suffisants. En effet la simple vision d’un tel système découragera les voleurs et son épaisseur décourage toute tentative de découpe à la scie à métaux. Les offres ne manquent pas et il est parfois difficile de faire son choix !

En cliquant sur la photo ci-joint, vous trouverez selon nous un excellent anti-vol au meilleurs prix. Il est adaptable à toutes les tailles de roues et est largement suffisant pour décourager les voleurs de Tiny-houses.

Et pour les plus anxieux, nous avons sélectionné le top de la résistance. Il est un peu plus complexe à mettre en place et à transporter mais il vous assure une protection totale.

La recommandation Toc Toc Tiny : 

« Les deux sont de bonne qualité et à un prix très abordable pour la sérénité qu’ils apportent. Pour notre propre Tiny-House, nous choisirions le second car nous sommes dans un endroit isolé pouvant laisser plus de temps aux voleurs. »

2/ L’antivol sur tête d’attelage :

Légèrement moins cher certes (de 15 à 50 euros), mais aussi moins dissuasif. Ils se fixent directement sur la tête d’attelage et sont une solution pour ceux qui ont une Tiny-house bien visible, c’est-à-dire dans un lieu où les voisins remarqueront tous de suite des personnes malveillante avec une scie à métaux ou une disqueuse.

Dans un lieu isolé, ce type d’antivol retardera le vol mais ne tiendra pas très longtemps face à une pince monseigneur. Par contre, il à l’avantage d’être peu volumineux, facile à ranger et à mettre en place sur la tête d’attelage. Il s’agira de peser les risques !

Dans cette gamme, le meilleur rapport solidité / prix selon nous : l’ antivol Mottez

3/ Traceur GPS :

Allant de vingt à une centaine d’euros, un forfait téléphonique mensuel y est parfois associé. Ce traceur peut vous permettre de suivre la localisation de votre Tiny-house en temps réel grâce à internet ou une alerte sms. C’est là tout l’avantage de cet outil : les données sont accessibles rapidement et facilement à tout moment !

Ils peuvent être couplés aux précédents systèmes d’antivol ou bien utilisé seul. La qualité et la facilité d’utilisation variera cependant beaucoup selon les modèles, de même pour l’autonomie de la batterie. Pensez à bien vérifier que la notice qui vous sera envoyé est en français ! Le traceur GPS n’est pas indispensable pour les plus confiant d’entre nous, mais il offre une tranquillité d’esprit totale pour les tynistes qui s’absentent régulièrement de leur lieu de vie !

L’avis de Toc Toc Tiny :

« Nous n’avons pas de système de traceur GPS dans notre véhicule, cependant si nous devions en choisir un, nous opterions pour le traceur JUNEO. Le service client est réputé pour sa qualité et les explications vous sont envoyées par email en français ! « 

4/ système anti-gaz soporifique de camping-car

Les camping-cars sont bien plus sujet à des attaques ou des vols que les Tiny-houses. Ils sont plus nombreux, ils se déplacent souvent et sont régulièrement garés sur des lieux visibles et connu de tous. Pour éviter les attaques au gaz soporifique (très rares en France tout de même) des systèmes d’alarmes ont été développé. Mais l’existence d’un tel gaz est remise en question par des anesthésistes car il faudrait des quantités industrielles pour gazer un volume de cette taille. protection attaque au gaz tL’utilisation d’un tel système pour protéger sa tiny-house est donc assez limitée, d’autant plus que jusqu’alors les attaques de maisons-mobiles se font lorsque les habitants sont absents. C’est pourquoi d’après nous, un simple auto-collant comme celui que vous voyez là peut faire largement l’affaire !

5/ Les alarmes classiques et les caméras

Comme toutes les Tiny-Houses ne sont pas autonomes, le matériel classique qui se branche sur le réseau est tout à fait envisageable. Les alarmes électroniques et les caméras sont efficaces et découragent presque toujours les voleurs. Cependant, si équiper son habitation d’un tel système est désormais peu onéreux, les lieux perdent de leur charme avec un tel dispositif…

Notre avis sur la question :

« L’utilisation de caméras et d’alarme est possible, d’autant plus que les objets de sécurité actuels sont faciles à mettre en place. Cependant, leur utilisation est assez peu en phase avec les valeurs de communautés et de confiance des Tiny-Houses. »


Techniques moins conventionnelles, 

(Ou application de la stratégie de Lao Tseu, soit gagner la guerre sans la faire !)

6/ Un chien :

chien, protéger sa tiny-house, vol de tiny-houseEn plus d’être un fidèle compagnon. Le chien peut être un moyen de défense efficace, parfois plus qu’un anti-vol silencieux ! S’il est habitué à vous signaler lorsqu’il aperçoit des inconnus, ce n’est pas toujours agréable mais cela peut être utile ! Ses simples aboiements peuvent déjà remettre en question la motivation des voleurs.

Notre avis pour protéger votre mini-maisons :

« Nous ne pouvons évidemment pas vous recommander de race particulière ! Mais comme la Tiny-House présente une surface minimale, nous déconseillons fortement les Saint Bernard ou les Grizzlis. « 


Les techniques suivantes consistent à ne pas tenter les voleurs de maisons mobiles… en la faisant passer pour une maison fixe ! En camouflant la mobilité de votre habitation, pas de tentations pour les individus malhonnêtes. Nous remercions chaleureusement Aurélie Doffin pour sa participation à cet article,. Elle est membre du collectif Tiny-house et elle nous a aidé à développer les idées suivantes ! Grâce à elle, cet article gagne en informations utiles. Merci !

7/ Masquer la tête d’attelage

(pôt de fleur, table, linge, barbecue, panneaux solaires…)

Partie intégrante de la remorque, la tête d’attelage montre à tous ceux qui l’aperçoivent que la maison est déplaçable. En dissimulant ce bout de la remorque par différents objets volumineux, on peut aisément faire passer sa maison mobile pour un habitat simple et fixe. Mais quiconque faisant attention découvrira la supercherie. Et si le subterfuge est découvert, cela peut au moins compliquer la tâche à ceux qui voudraient visiter votre habitation.

8/ Masquer les roues avec un tour de Tiny-house :

Mais même si la tête d’attelage est cachée, les roues vont rapidement mettre la puce à l’oreille des voleurs potentiels. Il s’agira d’entourer sa maison mobile d’un tour faisant penser à une habitation immeuble (fixée au sol). Pour cela, utilisez des barrières de jardin compactes et facilement transportable. Vous en trouverez en magasin de jardinage ou très facilement sur Amazon : voir le produit.

9/ Fixer un maximum d’objet au sol :

Cela compliquera énormément le travail des voleurs de tiny-house, avec une terrasse posée et fixée au sol et à votre maison en bois, vous vous offrez une accroche solide et complexe à démonter rapidement et sans préparation.

Sur cette photo empruntée à Pinterest, vous pouvez voir qu’une terrasse rattachée à la Tiny-house va rendre difficile toute tentative de vol dans la précipitation.

10/ Faire confiance à ses voisins :

C’est probablement une des meilleures méthodes, autant pour son côté humain que pour l’intégrité de notre portefeuille ! Il est toujours agréable de savoir qu’un voisin peut régulièrement aller jeter un œil sur notre Tiny-House. En échange d’un bon repas à votre retour, peu de personnes refuseront de vous donner un coup de mains ! 😉

11/ L’assurance :

Enfin, les compagnies d’assurance proposent parfois des contrats prenant en compte le vol de sa Tiny-house. Mais une fois encore, il vous reviendra de faire la balance entre le prix de ce contrat d’assurance et les risques effectifs que vous prenez… Mais la loi oblige que vous assureriez votre Tiny-House, alors autant le faire bien ! Pour connaitre les assurances que nous avons personnellement sélectionné pour leur prix et leur engagement, découvrez notre article !

Il ne faut pas oublier que seule une partie infime des tynistes ont vécu de telles mésaventures, mais le risque zéro n’existe pas… Quelques mesures de sécurité ne coûtent pas grand-chose comparés à la tranquillité d’esprit qu’elles offrent. Nous vous conseillons d’opter pour quelques techniques qui vous semblent adapter à votre situation et à votre budget, et tout ira comme sur des roulettes !

Comme promis, votre vidéo de résumé ! Elle est très rapide pour rester synthétique ! Abonnez-vous à notre chaîne Youtube pour ne pas louper les prochaines informations utiles sur les Tiny-Houses !

Rien ne nous fera plus plaisir qu’un partage Facebook !

Ou une prise de contact direct😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *